Moins courants que les thés verts ou les thés noirs, il existe encore d’autres familles de thé :
les blancs, ramassés puis séchés en plein air,
les oolongs (ou bleu-verts), partiellement oxydés,
les sombres, ayant subi une oxydation doublée d’une fermentation.

A noter qu’il existe également la famille des thés jaunes, thé séchés en plein air puis recouverts, afin de créer une faible fermentation naturelle.

Affichage de 1–12 sur 13 resultats